Accueil

Accueil > Actualités > André VUILLERMOZ, MEMBRE D’HONNEUR DES MERMET

André VUILLERMOZ, MEMBRE D’HONNEUR DES MERMET

Par Le bureau Le 13 février 2006 121 lectures

André VUILLERMOZ, MEMBRE D'HONNEUR DES MERMET

figure attachante et pittoresque est en première page du journal LE PROGRES ce dimanche 12 Février 2006


Bravo Monsieur le Chanoine d’être présenté en ce grand jour de la TRANSJURASSIENNE désormais très célèbre course de grand fond avec ses 76 kms pour les participants les plus chevronnés.

 Ce 12 février 2006 également grand jour pour le ski français avec la médaille d’or de la descente des jeux olympiques remportée par DENERIAZ. Nous ne manquons pas de faire un petit clin d’oeil à Jean MERMET de Lajoux (Jura) également membre de l’Association et qui, en son temps avait si bien représenté le ski français lors d’autres jeux olympiques.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, André Vuillermoz, dernier Chanoine du Chapitre de la cathédrale de Saint-Claude, Mermet par sa grand-mère Mélina, a un parcours de vie exceptionnel. Né dans le village de LA PESSE en 1921 il est ordonné prêtre en 1949 et il choisit l’enseignement catholique en tant que professeur de lettres. Eloigné de ses montagnes il ne se mit au ski qu’à 55 ans avant de commencer une belle série de compétitions en ski de fond.

Six Vasaloppet en suède
Sept Dolomitenlauf en Autriche
huit Marcialonga en Italie
deux König Ludwig Lauf en Allemagne
deux Finlandia-Hiihto en Filande
Une Engadin Skimarathon en Suisse
Au début des années 1990 le circuit de la Worldloppet lui permit de participer :
au Canada : la Keskinada Loppet

aux Etats-Unis à l’American Birkebeiner
en Norvège la Birkebeinerrennet
et enfin au Japon le Sapporo International Ski Marathon.

Palmarès de participation impressionnant qui fait honneur à notre sportif.

Le 24 février 2006 il partira en Suède pour une cinquième et dernière Bläbärskloppet. Il ne part pas pour gagner car à son âge il ira doucement, ménageant ses réflexes et sa santé. Mais l’essentiel, n’est-t-il pas de participer. Nous lui souhaitons bon voyage, et nul doute qu’il nous fera part de ses impressions et qu’il nous rapportera des photos admirables dont il a le secret.