Accueil

Accueil > Actualités > Jules MERMET, la tête dans les nuages

Jules MERMET, la tête dans les nuages

Par Gay (Mermet) Marie-Odile Le 10 avril 2008 162 lectures

Jules MERMET, la tête dans les nuages

Le doyen des pilotes amateurs de l’aéro-club d’Oyonnax (Ain) vient de fêter, à 82 ans, ses 1500 heures de vol.


Ce doyen téméraire, qui n’a pas froid aux yeux, est un MERMET, prénommé Jules, natif du paisible village de Viry dans le Jura.
Jules MERMET, pilote amateur de l’aéro-club Jean COUTTY conserve toute sa fougue et voilà près de 46 ans qu’il parcourt le ciel avec le même plaisir. "Là-haut, c’est le calme total, la béatitude. On observe le monde d’en haut, on regarde le paysage et on oublie tout. J’aime cette sensation de liberté" nous confie Jules. Son plus fidèle co-pilote est Marie-Louise, son épouse, native elle-aussi de Viry. Souvent elle l’oblige à faire demi-tour car elle n’apprécie pas trop que son époux fasse des rase-mottes.
En 1962, Jules Mermet obtient son brevet complet de pilote. Avec des amis, il a été propriétaire d’un Jodel D119, puis d’un Robin petit prince et actuellement, il est propriétaire d’un Robin Major de 160 cv qui peut voler à une vitesse de croisière de 216 km heure. Durant 10 ans il a été président de l’aéro-club Jean Coutty et 15 ans président des EDO.
Chaque année, il vole une trentaine d’heures et lorsqu’il était en activité dans son entreprise de moules pour matières plastiques, il utilisait son appareil pour des déplacements à Strasbourg, Poitiers, Nimes...Il a eu quelques frayeurs lorsqu’à un retour de Strasbourg, alors qu’il n’avait pas fait de ravitaillement en carburant, il est rentré avec une alerte fixe sur le niveau d’essence.
Jules MERMET nous étonnera toujours. Pour fêter ses 80 ans, il a effectué un saut en parachute. Avec Marie-Louise, il est toujours actif dans une dizaine d’associations. Pour son plaisir et celui de ses amis, il fait des promenades aériennes au dessus de notre région qui est si belle à survoler. Il s’est occupé longtemps de l’association d’astronomie et c’est sans doute pour cela qu’il aime voler et cotoyer les nuages.
Jules MERMET continuera de voler tant que ses visites médicales seront passées avec succès. Il arrête seulement de faire des "piquées". Il a calculé qu’étant donné que son avion est prévu pour voler 2200 heures, il peut encore voler 70 ans !!! sacré farceur. Il compte donner et partager sa passion avec ses quatorze petits-enfants. Souhaitons que certains d’entre-eux prennent le manche et la succession de ce grand-père casse-cou.
Nous souhaitons "bon vent" à Jules qui ne manque jamais une réunion de l’Association.


Portfolio

  • Jules et Marie-Louise d'éternels fiancés
    Jules et Marie-Louise d’éternels fiancés
  • Jules à Lajoux en 2008
    Jules à Lajoux en 2008