Accueil

Accueil > Notre histoire > Les Mermet célèbres > Julien Augustin Joseph MERMET (1772-1837) Général d’Empire

Julien Augustin Joseph MERMET (1772-1837) Général d’Empire

Par Jérôme Mermet Le 28 décembre 2006 409 lectures

Julien Augustin Joseph MERMET est né au Quenoy (Nord) le 9 Mai 1772.



Il était le fils du tailleur du régiment. Enfant de troupe dès 1777, il est engagé en 1789. Caporal en 1791, sergent l’an suivant, puis sergent major en Aout 92, lieutenant au 8° Hussard en septembre 1792, Capitaine en février 93, il est chef d’escadron le 22 Brumaire An II. Il est nommé par les représentants aux armées au grade d’Adjudant Général (armée de la Moselle) le 7 Nivose an II, confirmé dans ce grade le 7 Frimaire an III. Général de brigade le 11 Nivose an IV, il commande le Dixième régiment de hussards. Il est employé dans ce grade à l’armée d’Italie. C’est à cette époque qu’il reçoit l’ordre du général Bonaparte que je cite dans l’origine de mes recherches.

Il devient général de division le 12 Pluviose an XIII. 
Il exerce de nombreux commandements en particulier au Portugal.

Son frère né à Belfort, est colonel de hussards. Le général intervient très souvent auprès des différents ministres de Napoléon pour que son frère devienne lui aussi général.

Il n’obtient pas satisfaction. Probablement que cette déception familiale le rend anti-bonapartiste, car lors des cent jours il refuse d’obéir au Maréchal Ney, et est envoyé pour cela aux arrêts à Grenoble. Lors de la deuxième restauration, cette attitude est considérée comme une preuve de son dévouement aux Bourbons, et il exerce de très nombreux commandements, et est en particulier commandant de la Place de Lunéville. Il avait, comme tous les généraux d’Empire, le titre de Baron. Après 1815, il demande à Louis XVIII d’échanger son titre de baron contre celui de comte. Cela ne semble lui être accordé que du bout des lèvres puisqu’il est promu au titre de "Vicomte".

Il est mis en non activité le 28 Août 1836, et décède à Paris le 9 mai 1837.

Source Robert Mermet - Avocat à la Cour