Accueil

Accueil > Actualités > La BRETAGNE mystérieuse avec Michel MERMET

La BRETAGNE mystérieuse avec Michel MERMET

Par Gay (Mermet) Marie-Odile Le 20 août 2017 17 lectures

La BRETAGNE mystérieuse avec Michel MERMET

Michel MERMET a des origines paternelles ancrées sur le HAUT JURA qu’il adore. Il réside en Bretagne et nous fait participer à une découverte de cette magnifique région, loin des clichés touristiques des bords de mer que nous connaissons.


Entouré de côtes de granit, ce bras de France, tourné vers l’océan, cache une nature sauvage qui incite à mettre ses baskets pour marcher dans ces monts et crêtes rocheuses qui se mélangent à perte de vue. Le paysage est impressionnant, presque irréel comme il devait être à la création du monde.

. Au cœur du département du Finistère, nous allons à la découverte des "MONTS D’ARREE" situé au sein du Parc Naturel Régional d’Armorique. Région sauvage et préservée, c’est un paysage impressionnant, presque irréel avec les bruyères et les ajoncs qui se mélangent à perte de vue. Suivons Michel dans cette belle promenade sur les pas de Gargantua, Merlin l’Enchanteur, le Roi Arthur autant de personnages légendaires qui ont pris vie sous la baguette des fées.

A Lannedern, une jolie surprise avec une première photo : papillon sur une fleur sauvage d’une couleur magnifique. Ne pas toucher, respect de la nature sauvage.

Un regard sur une magnifique croix celtique du cimetière de Lannedern qui nous fait évoquer le riche passé des Celtes. Peuples de langues et de cultures s’étageant sur trois millénaires et qui sont nos lointains ancêtres.

La Bretagne, pays de légendes et de mystère, nous accueille dans la forêt de HUELGOAT, nommée aussi : Fontainebleau breton surprend notre curiosité avec des rochers magnifiques et chaotiques qui ont inspiré de nombreux récits. En voici quelques spécimens impressionnants. Comment expliquer ces rochers qui, selon la légende, ont été déposés là suite à une vengeance de Gargantua furieux de ne se voir servir qu’une bouillie de blé noir au lieu d’un fastueux repas.
Il avait peut être lu cette pancarte qui invitait à festoyer grassement au son des binious.

Le diable serait il passé dans ces rochers pour y pourchasser le Roi Arthur qui était à sa recherche ?

La fée Mélusine se serait elle reposée sur ce rocher moussu avant de rejoindre la forêt de Brocéliande et Merlin l’Enchanteur ?

La "Roche Tremblante" pierre géante de plus de 100 tonnes oscille légèrement par une simple pression. Encore faut-il trouver à quel endroit précis il faut appuyer. Michel est prêt à relever ce défit : cela fait partie du mystère qui plane dans ce chaos et cette végétation battue par le vent qui souffle depuis l’océan.

Construite en pierre du pays, elle est superbe dans sa simplicité et depuis la colline, lorsque le temps est clair, on peut apercevoir la chaîne des montagnes noires, les clochers de St-Pol de Léon et peut-être : la mer. Cette chapelle est dédiée à l’Archange St-Michel et date de 1672.

A proximité, le plus haut lieu de la Bretagne : le col de TREDUDON
Altitude : 361 mètres - Nous sommes loin des sommets de nos massifs montagneux des Alpes, Jura, Pyrénées, Massif Central. Mais, contraste saisissant  : dans cet endroit de magie, de l’autre côté de la chapelle, à ses pieds... en plein pays de la grotte du diable, de la pierre tremblante et de l’ankou fossoyeur de la mort, se trouve la première centrale nucléaire de France...

Au pied du Mont St-Michel de Brasparts nous découvrons le Youdig marais situé dans une tourbière assimilé aux portes de l’enfer. On y voyait les âmes des condamnés. Nous nous contenterons d’y admirer une végétation fleurie magnifique

Nous terminerons cette jolie randonnée en découvrant SAINT HERBOT,

Saint-Herbot est connu comme le patron protecteur des bovins et pourvoyeur de bons produits laitiers. Lorsqu’il débarqua en Armorique au VIème siècle, il possédait deux boeufs blancs aux forces surnaturelles qui lui permettaient de labourer de façon miraculeuse. A sa mort, les deux boeufs seraient restés à disposition des laboureurs à condition qu’ils les ramènent tous les soirs près de la tombe de Saint-Herbot. Mais à cause d’un paysan désobéissant les boeufs ont aujourd’hui disparu … Le jour du pardon (le vendredi précédant le dimanche de la Trinité), les fidèles déposent sur les autels des queues de vache, du lait et du beurre pour s’attirer les faveurs du Saint.

Merci à Michel MERMET de nous avoir fait découvrir cette région magnifique que, pour la plupart, nous ignorions. Dans sa diversité, notre pays est vraiment beau, et on peut se dire : pourquoi aller loin, lorsqu’on a tout ici.