Accueil

Accueil > Notre histoire > Les Mermet célèbres > Roger MERMET (1908-1980) Chef des Mouvements unis de la Résistance

Roger MERMET (1908-1980) Chef des Mouvements unis de la Résistance

Par Jérôme Mermet Le 28 décembre 2006 309 lectures

Né le 23 janvier 1908 à Foncine-le-Haut (Jura).

Fils de Léon Mermet*, directeur de diamanterie à Foncine-le-Haut. Il est aussi le neveu de Claude Jules Mermet*. maire de Saint-Claude.


 

De santé fragile, cela ne l’empêche pas de militer. Dès 1927, il adhère aux jeunesses socialistes. Puis, il milite à la C.G.T. S’intéressant particulièrement à l’éducation populaire, il participe en 1937, avec André Panouillot, à la création de Tourisme et vacances pour tous, qui deviendra un mouvement national.

Il milite ensuite dans la Résistance. En 1942 et en 1943, il entre dans le Maquis. En 1944, il dirige les mouvements unis de la Résistance et deviendra membre du Comité départemental de Libération.

(Ce grand résistant a eu une intense activité durant cette triste période d’occupation. Au cours de l’été 2011, nous avons fait des recherches aux Archives de la Citadelle à Besançon, ainsi qu’aux A.D. du Jura à Montmorot. Ceci nous a permis de résumer ses activités que nous joignons en pièce jointe avec trois photos, dont sa décoration comme "Officier de la Légion d’honneur")  

Il devient alors inspecteur des mouvements de jeunesse et de l’éducation populaire. En 1947, il est nommé directeur départemental de la jeunesse et des sports. Avec dévouement, il animera la section d’athlétisme de l’amicale laïque lédonienne pendant de longues années.

Il meurt le 19 mai 1980 à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine).

Michel VERNUS - Maître de conférence à l’Université de Franche-Comté

 

Mise à jour le 15 Août 2011

 



Activités dans la résistance de Roger MERMET

1010 ko